Le site dédié à l'Alfa Romeo 147
FAQFAQ RechercheRechercher MembresListe des Membres Carte des membresCarte S'enregistrerS'enregistrer Mon ProfilProfil Messagerie privée (MP)Se connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion


Décrassage vanne EGR sur JTDm 8v 120ch

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ALFA 147 France Index du Forum -> Témoignages
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Batz



Inscrit le: 18 Oct 2015
Messages: 9
Localisation: Pontoise

MessagePosté le: 17 Juin 2020 19:33    Sujet du message: Décrassage vanne EGR sur JTDm 8v 120ch Répondre en citant

Alfa147 1.9JTDm 8V 120ch 230000km 13 ans

Opération sans mystère, cache moteur enlevé bien sûr.

Penser à débrancher le négatif de la batterie avant toute chose. Pas de voyant moteur à la fin du travail.

Après déconnexion de la broche électrique (les deux morceaux emboîtés viennent ensemble après avoir déverrouillé la languette jaune), on desserre...

- les deux vis empreinte Torx40 (verticale) du tube inférieur en récupérant le joint métal à oreilles
- les deux vis tête hexagonale de 10 sur la culasse en récupérant le joint métal à oreilles (ces vis ont un filetage rajouté sur la tête)
- les trois vis longues hexagonale de 13 qui tiennent le corps de vanne, en récupérant la grosse entretoise moulée (trois trous).

La vanne avec son tube coudé va sur l'établi.

Désassembler la grosse durite d'arrivée d'air pour inspecter le papillon du collecteur et son battement.
J'ai constaté un charbonnage important de l'entrée côté vanne EGR, l"orifice était réduit des trois-quart. Le décalaminage à la main est fastidieux mais on peut travailler par les deux entrées.
Un coup d'aspirateur évite de repousser du charbon dans le collecteur.

Sur l'établi...
- démontage du tube coudé sur le corps de vanne, deux vis torx40 en récupérant le joint métal à oreille, en repérant au feutre QUELLE BRIDE VA DE QUEL COTE (ça évitera un présentation à blanc ensuite).
- marquer d'un coup de lime la position du bloc électrovanne par rapport au bloc des clapets mécaniques et de l'entretoise à y être. Puis repasser la marque au feutre (bleu)
- désassemblage des deux blocs de la vanne en desserrant quatre vis Torx petite empreinte qui ne prennent pas beaucoup de force. Une sur quatre avait un commencement de foirage et j'ai dû la débloquer patiemment à la pince-étau
- vérification de la course de l'axe électrovanne.
- vérification de la course de l'axe commandant les clapets
Le corps mécanique était très sale mais pas vraiment calaminé.

Nettoyage à la brosse à dent trempée dans du gasoil, en actionnant les clapets pour sortir la crasse entre eux-deux. On peut mettre le corps de vanne dans l'étau (mettre un carton sur chaque mâchoire) et repoussant la commande au moyen d'une douille de 11). Attention à ne pas forcer. On peut ainsi accéder à l'entre-deux et nettoyer les sièges de clapet.
On tapote avec une clé pour faire sortir un peu de charbon.
Passage au chiffon en plusieurs fois
Décrassage des plans de joints côté corps, côté bride et joint (deux faces)

La vanne n'est pas neuve mais propre.
A noter qu'Autodoc propose des vannes adaptables à partir de 35€ puis 64€, puis 100€ etc. jusqu'à 150€. Si la vanne est complètement calaminée, un remplacement est préférable à ce prix, selon l'âge du véhicule.

Réassemblage des deux corps de vanne en repérant la marque bleue de tout à l'heure. Remontage du tube coudé dans le bon sens.

Nota: j'ai décidé de remonter les joints métal en appuyant leur lèvre bombée sur la collerette du tube lui-même et pas côté plan de joint plat.

On revient à la voiture.
On remonte tout en commençant par la bride du tube inférieur qui est vraiment pénible, en repassant le joint à oreilles entre l'extrémité du tube et le plat de joint sur le corps de vanne.

On continue le remontage du reste. Partout on approche les vis à la main en secouant un peu l'ensemble si les vis forcent.
Quand tout est en place et qu'il ne reste rien dans la boîte à pièces démontées, on commence le serrage en commençant par les trois vis longues de 13 qui maintiennent le corps.

Comme il m'est impossible de passer une clé dynamométrique je serre au jugé sans forcer. C'est de l'alu tout ça.

Rebranchement de la prise électrique de la vanne EGR
Rebranchement de la batterie.
Repos.

Ca démarre ensuite sans problème, aucun voyant moteur ne s'allume.
Il reste à laver les outils et les mains au white spirit.

C'est une opération de maintenance normale à la portée de tous avec un peu de patience, des outils standard et un petit établi.


Dernière édition par Batz le 18 Juin 2020 23:01; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé




bips



Inscrit le: 15 Sep 2013
Messages: 2018
Localisation: Anjou

MessagePosté le: 17 Juin 2020 20:03    Sujet du message: Répondre en citant

cool
_________________


Les Angevins, un tout petit peu d'ange, beaucoup (de vins) d'autres choses
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Batz



Inscrit le: 18 Oct 2015
Messages: 9
Localisation: Pontoise

MessagePosté le: 18 Juin 2020 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

Test routier aujourd'hui.
Le moteur monte beaucoup plus vite en température, ce qui signale que le retour de gaz au collecteur d'air fonctionne mieux.
Meilleure combustion au départ donc moins de pollution.
Pas d'autre changement.

Opération terminée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ALFA 147 France Index du Forum -> Témoignages Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1



 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





ok